Les chimistes de RUDN University ont développé une réaction domino pour obtenir des médicaments anticancéreux

Les chimistes de RUDN University ont développé une réaction domino pour obtenir des médicaments anticancéreux

Les chimistes de l’Université RUDN ont proposé une nouvelle réaction pour obtenir des substances organiques complexes dans un et unique récipient. Les produits de synthèse se sont révélés efficaces contre les cellules cancéreuses, y compris celles résistantes aux médicaments connus.

La synthèse de nombreuses substances organiques est un processus en plusieurs étapes dans lequel la molécule désirée est assemblée comme un puzzle, étape par étape. À chaque étape, une seule des liaisons chimiques nécessaires est formée. Le produit est ensuite isolé et utilisé dans la réaction suivante. Les réactions dominos sont une cascade de réactions qui se produisent les unes après les autres sans ajout de réactifs supplémentaires. Les chimistes de l’Université RUDN ont sélectionné des substances qui déclenchent une réaction domino pour la synthèse des dérivés d’amino-chromènes isoquinoléiques. Ces composés sont utilisés comme médicaments anti-inflammatoires et anticancéreux, et certains d’entre eux sont des candidats prometteurs pour le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Les chimistes de l’Université RUDN ont proposé d’utiliser de l’aldéhyde salicylique, un dérivé de l’acide salicylique et de l’homophtalonitrile. Et comme catalyseur, un sel d’ammonium d’acide formique bon marché et respectueux de l’environnement. Les réactifs de départ ont été mélangés avec de l’eau et de l’alcool isopropylique et irradiés dans un réacteur à micro-ondes, en chauffant à 150 ° C pendant 20 minutes. Les chercheurs ont inclus des aldéhydes salicyliques avec divers groupes substituants dans la réaction et ont obtenu 19 dérivés d’amino-chromènes isoquinoléiques. Dans divers cas, ces composés représentaient 43 à 85% de tous les produits de réaction.

Pour évaluer les possibilités d’utilisation des substances obtenues en médecine, les chimistes de l’Université RUDN ont testé leur effet sur les cellules cancéreuses humaines. À titre de comparaison, nous avons pris du cisplatine, qui est utilisé en chimiothérapie et qui tue les cellules cancéreuses. Le test a utilisé des cellules tumorales des glandes mammaires, du côlon et de trois lignées de cellules cancéreuses de l’ovaire. Parmi ces derniers, deux résistaient au cisplatine. Toutes les nouvelles substances se sont révélées toxiques pour les cellules tumorales, y compris celles résistantes à la thérapie connue. Les chercheurs ont sélectionné deux composés efficaces à de faibles concentrations. Des simulations informatiques ont montré que leur efficacité est associée à un groupe d’aminés supplémentaire, qui forme des liaisons stables avec les nucléotides dans l’ADN d’une cellule cancéreuse.

"Nos travaux visaient à trouver de nouveaux composés aux propriétés prometteuses pour la chimie médicinale et à créer des moyens pour leur synthèse. L’approche développée permet de synthétiser des substances à potentiel antitumoral en une seule réaction domino, qui se déroule de manière très efficace, quatre nouvelles liaisons chimiques sont créées en une seule opération de synthèse. Cette étude a été réalisée avec le soutien de la RSF en collaboration avec des partenaires italiens. A l’avenir, nous prévoyons de développer la méthodologie créée, en développant sur sa base des réactions à trois et quatre composants", - Aleksey Festa, candidat en sciences chimiques, maître de conférences au département de chimie organique, Université RUDN.

Recherche
22 Jul
Un mathématicien de RUDN University a construit un modèle pour la propagation du COVID-19 et il a montré comment la vaccination affecte le cours d’une pandémie

Les mathématiciens de RUDN University ont modélisé la propagation de COVID-19 sur la base de deux modèles de régression mathématique. Les mathématiciens ont divisé les pays en trois groupes en fonction du taux d’infection et des conditions climatiques et ont trouvé une approximation mathématique appropriée pour chacun d’eux. Sur la base du modèle, les mathématiciens ont prédit les vagues suivantes. Le pronostic s’est avéré exact dans les pays où la vaccination de masse n’a pas été introduite.

Recherche
05 Jul
Un professeur de RUDN University a clarifié les avantages de l'apport en magnésium pendant la grossesse et pour les troubles hormonaux

Le professeur-nutritionniste de RUDN University, avec des collègues français, a prouvé que la prise de cet oligo-élément en association avec la vitamine B6 permet de faire face aux conséquences de la carence en magnésium pendant la grossesse et des maladies hormonales chez la femme. En quatre semaines, les symptômes douloureux deviennent moins prononcés, la qualité de vie s'améliore et le risque de fausse couche est réduit. Les résultats de la recherche sont publiés dans Scientific Reports.

Recherche
30 Jun
Un mathématicien de RUDN University a accéléré la méthode de décomposition pour le calcul parallèle asynchrone

Le mathématicien de RUDN University, en collaboration avec des collègues de Hongrie et de France, a développé un algorithme de calcul parallèle, qui permettra de résoudre plus rapidement des problèmes appliqués, tels que l'électrodynamique ou l'hydrodynamique. Le gain de temps est jusqu'à 50 %. Les résultats sont publiés dans le Journal of Computational and Applied Mathematics.