Sur l’ «enseignement à distance», les frais de scolarité et le logement au foyer des étudiants. Le recteur de la RUDN, Oleg Yastrebov, a rencontré des étudiants étrangers

Sur l’ «enseignement à distance», les frais de scolarité et le logement au foyer des étudiants. Le recteur de la RUDN, Oleg Yastrebov, a rencontré des étudiants étrangers

Le 1er mars le recteur de la RUDN Oleg Yastrebov a rencontré les étudiants étrangers — 31 présidents de la communauté universitaire se sont réunis dans la salle. Plus de 2 000 participants se sont connectés à la diffusion en direct. En deux heures et demie, le recteur a répondu et a donné des instructions sur 92 questions.

Parmi les questions les plus fréquentes figurent les frais de scolarité, la possibilité d’étudier en utilisant les technologies à distance, la prolongation de la résidence au foyer des étudiants et la sécurité. Les citations principales:

Sur les expulsions:

«Les connaissances et les compétences professionnelles sont au-delà de la politique. En tant que recteur, je n’expulserai pas un seul étudiant étranger en réponse à l’expulsion des Russes des universités européennes. D’ailleurs, pas un seul étudiant de la RUDN, qui est un étudiant d’échange, n’a pas encore été expulsé d’une université occidentale. L’éducation, la culture et la science sont les sphères qui devraient être en dehors de la politique».

Sur la «distance»:

«J’espère vraiment que la situation se calmera bientôt. Le pire est de partir, d’interrompre ses études au milieu de l’année académique. Mais si quelqu’un décide de rentrer chez lui, c’est son droit à lui. Il est alors possible de poursuivre les études en utilisant les technologies à distance. Si quelqu’un décide de prendre un congé académique, nous allons certainement mettre cela en œuvre».

Sur les frais de scolarité:

«Nous suspendons tous les ordres d’expulsion des étudiants étrangers pour non-paiement. A partir d’aujourd’hui, j’ai demandé au département commercial de cesser cette pratique jusqu’au 1er mai. < ... > N’ayez pas peur pour le non-paiement dans ce délai — vous ne serez pas expulsé. Aucune amende ou pénalité ne sera facturée. Nous développons actuellement différentes approches en matière de paiement. Dans deux ou trois semaines, nous élaborerons un algorithme pour le paiement».

Sur les cartes bancaires:

«Nous transférons la bourse aux cartes MIR. Il fonctionne, il n’y aura aucun problème avec lui. Cela ne dépend pas du fait que la Russie soit déconnectée de SWIFT ou non. Je sais que ces derniers jours, les étudiants de certains pays ont rencontré des difficultés. < ... > Je suis sûr que d’ici quelques jours, les services commerciaux trouveront une solution».

Sur l’aide financière:

«L’aide matérielle d’urgence ne sera pas fournie à la fin du mois, comme c’était le cas habituellement, mais jusqu’à trois jours après la demande. Nous allons examiner chaque cas individuellement», a déclaré Sergey Bazavluk, vice-recteur chargé du travail avec les étudiants de la RUDN.

Sur le foyer des étudiants:

«Nous n’expulserons personne du foyer. Nous trouverons les moyens de prolonger la durée du séjour — aussi longtemps que nécessaire. <... > Vous ne devrez pas payer le foyer pendant votre absence».

Sur ceux qui n’ont pas pu venir en Russie:

«Vous devez poursuivre vos études dans un format d’apprentissage à distance. Nous avons l’une des meilleures pratiques en matière d’enseignement à distance. Comme l’ont montré les deux dernières années, l’université offre ce format dans tous les domaines».

Vie à l’URAP
23 May
«J’aime créer quelque chose de nouveau — j’ai trouvé ma place dans les sciences» — Ngbala-Okpabi Obarijima Godwin Samuel, étudiant à l’Académie d’ingénierie de RUDN

Obarijima est venu du Nigéria et est entré à la RUDN en 2016. Il est actuellement en première année de master à l’Académie d’ingénieurs et a déjà réussi à déposer un brevet. L’entretien porte sur les raisons pour lesquelles il a décidé d’étudier en Russie, sur l’enregistrement des brevets et sur les moteurs VR5.

Vie à l’URAP
17 May
Victoria Orlova, étudiante à l'Institut de médecine de RUDN: Pendant mes quatre années d'études, une seule pensée me vient à l'esprit: «Pourquoi la profession d'infirmière est-elle si peu valorisée?»

Il existe une perception commune selon laquelle le rôle d'une infirmière est de servir et d'apporter. Mais ce n'est absolument pas le cas. Je m'appelle Victoria Orlova, je suis étudiante en quatrième année à l'Institut de médecine de RUDN, avec une spécialisation en soins infirmiers.

Vie à l’URAP
25 Apr
Résultats de la hotline du recteur de la RUDN avec les étudiants étrangers — le 15 avril

Le 15 avril, le recteur de RUDN, Oleg Yastrebov, a organisé la troisième réunion avec les étudiants étrangers de l’université. 213 utilisateurs ont rejoint la réunion en ligne. 32 présidents des communautés des étudiants étrangers étaient présents en personne dans la salle. Les élèves ont envoyé 23 questions au recteur à l’avance et ont posé 40 questions pendant la session de chat.