«Nous étions heureux d’être en Russie»: les participants à l’école d’été de la RUDN venus du Pakistan parlent de la Russie, de l’université et de l’hospitalité russe

«Nous étions heureux d’être en Russie»: les participants à l’école d’été de la RUDN venus du Pakistan parlent de la Russie, de l’université et de l’hospitalité russe

La paix, la tranquillité, l’amour aux promenades à pied, l’assiduité, le bon service, l’hospitalité et la convivialité — ce sont les choses dont se souviennent le plus les étudiants pakistanais en Russie. Épices, beurre, chocolat et... poupées matryoshka, que les étudiants ont pris comme cadeux souvenirs.

Du 15 au 24 août, la RUDN a organisé pour la première fois une école d’été en langue russe et en écologie pour les étudiants de l’université du Punjab (Pakistan). C’est la plus ancienne et la plus grande université de recherche du Pakistan, avec 49,5 mille étudiants. 8 étudiants de premier et de deuxième cycles et 2 professeurs du département de génie chimique sont venus en stage. Les cours de l’école ont été consacrés aux questions théoriques et aux pratiques du développement durable de l’industrie pétrolière — il s’agissait des sujets identifiés comme prioritaires par les partenaires pakistanais.

Les cours ont eu lieu sous forme de conférences, d’ateliers, d’excursions et de visites guidées. Les étudiants ont visité le parc du manoir Kolomenskoye, le centre international pour le développement de l’énergie durable sous l’égide de l’UNESCO, et ont mené des ateliers de terrain sur le campus de la RUDN. Les participants ont appris à surveiller la pollution pétrolière, à contrôler les produits pétroliers sur les sites d’importance sociale, à organiser l’extraction et le transport du pétrole et du gaz, à calculer les dommages environnementaux causés par les marées noires, et bien plus encore. Les cours se déroulaient en anglais, en plus les étudiants apprenaient les bases du russe pour la communication quotidienne.

Comment les stéréotypes sur la Russie ont été brisés et ce qui était le plus surprenant à Moscou et à la RUDN — dans les commentaires des gars.

Hafiz Hasan Abdullah:
«...j’ai réalisé que je ne resterais pas sans aide en Russie»

 

«Avant d’aller en Russie, on nous a dit que les gens ici étaient méchants et peu communicatifs — ce n’est pas vrai. Nous avons également été effrayés par les conditions météorologiques, mais les résidents et les visiteurs de la capitale profitent désormais de l’été. La situation s’est avérée très différente de ce qui nous avait été annoncé. Nous avons vu de différentes cultures au même endroit, visité les sites touristiques de Moscou, appris à connaître le peuple russe. Il y avait de la paix et de la tranquillité partout.

Il y a beaucoup d’activité à la RUDN — il se passe quelque chose tous les jours. Avant mon arrivée, j’ai lu des informations sur l’université, sur les événements, sur la vie étudiante — j’ai vraiment apprécié. Mais lorsque vous participez physiquement à tout, les émotions sont complètement différentes. À la RUDN, nous sommes en mesure de combiner la vie extrascolaire et les études. Je suis également très impressionné par l’hospitalité. Tout le monde est prêt à t’aider. Même s’ils ne connaissent pas la langue, ils ouvrent un interprète et expliquent ce qu’il faut faire et où aller. Il est très important pour un étranger de demander de l’aide, et j’ai compris que je ne resterais certainement pas en détresse en Russie.

En Russie, j’ai acheté des pulls pour ma sœur et ma mère. Beaucoup de chocolat et, bien sûr, une poupée matriochka. Mais j’apprécis le plus l’expérience que je ramène chez moi».

Talha Ahmed Kzan :
«...nous sommes si heureux d’être ici»

 

«La Russie est très belle! Avant de venir ici, nous avons entendu différentes choses sur le pays — que les gens sont très grossiers, malveillants. C’était à cause des médias. Mais en fin de compte, nous avons réalisé que c’était le contraire. La Russie et la RUDN sont formidables, nous sommes heureux de venir ici. Bonne ambiance, professeurs aimables. Je me souviens surtout du voyage au Kremlin. C’était très beau. J’ai vraiment aimé l’Armurerie — l’histoire dans tous les sujets. C’était incroyable !

J’ai acheté du chocolat comme souvenir du voyage. Les gens d’Afghanistan, d’Inde et du Pakistan parlent toujours du délicieux chocolat russe».

Afifa Yasmin :
«...les gens ici marchent beaucoup à pied»

 

" Le voyage en Russie était une énorme opportunité qui ne pouvait pas être manquée.

La première chose qui nous a frappés ici, c’est l’hospitalité. Nous ne nous attendions pas à un tel accueil et à un tel respect. À la RUDN, j’ai été surprise par les personnes qui travaillent si dur. Les gens marchent beaucoup à pied ici. Nous avons commencé à penser que nous étions des fainéants par rapport à tous les gens ici. C’était motivant et nous poussait à en faire toujours plus. Nous avons vraiment aimé la nourriture locale, en particulier l’huile et les épices, alors nous les emportons avec nous.

Je me souviendrai toujours de chaque jour passé à Moscou. Pendant notre temps libre, nous avons participé à des événements et des activités à la RUDN, nous avons communiqué avec les étudiants. Nous n’avons même pas eu besoin d’aller quelque part pour passer du temps et nous détendre, tout est très près — sur le campus.

J’ai beaucoup d’impressions à emporter avec moi comme souvenir du voyage. J’ai des souvenirs de la Place Rouge. Je vais certainement acheter quelque chose en souvenir de la RUDN.

Muhammad Usman Shakeel:
«...nous nous sommes fait des amis ici»

 

«Merci à tous les organisateurs de la RUDN qui nous ont fait plaisir en nous invitant à cette université. Je n’oublierai jamais ce voyage. Les gens ici sont très talentueux, ouverts et solidaires. Leur hospitalité a été particulièrement mémorable! C’était un grand honneur d’être en Russie, à la RUDN. Nous nous sommes fait des amis ici».


À titre de référence:

Une délégation de la RUDN s’est rendue au Pakistan en mai 2022. Comme résultat, un accord de coopération a été signé entre la RUDN et l’Université du Punjab. L’échange d’étudiants dans le domaine des sciences naturelles et de l’ingénierie, ainsi que l’organisation d’une école d’été commune en langue russe et en écologie sont les premiers domaines de coopération à identifier.

Coopération internationale
08 Nov
Une olympiade pour les élèves, une exposition pour les étudiants, un forum d'anciens étudiants... Une délégation de RUDN a visité la Mongolie

Du 5 au 8 octobre, la délégation de la RUDN a effectué une visite de travail en Mongolie. Pendant 4 jours, les représentants de la RUDN ont organisé les Olympiades ouvertes de la RUDN, ont rencontré des étudiants au salon de l’éducation et ont participé au rallye des anciens étudiants mongols.

Coopération internationale
03 Nov
La RUDN et l'Université des sciences de la santé et de la société de Chypre conviennent de coopérer dans le domaine de la médecine

Le 30 septembre 2022, la RUDN a reçu une délégation de l’Université des sciences de la santé et de la société de Chypre. La partie chypriote a proposé une coopération sous la forme d’échanges universitaires d’étudiants en «Médecine thérapeutique» et en «Dentisterie». La création d’écoles d’été ou d’hiver de deux semaines pour les étudiants chypriotes dans la filière «Dentisterie» est également intéressante.

Coopération internationale
01 Nov
Une délégation de la RUDN a visité cinq universités au Sri Lanka

Du 25 au 28 septembre, une délégation de l’Université de l’amitié des peuples de Russie, conduite par la vice-rectrice chargée des activités internationales Larissa Efremova, a visité cinq universités de la République du Sri Lanka.