Ne confondez pas le stress avec le surmenage et la fatigue

Ne confondez pas le stress avec le surmenage et la fatigue

Le 24 avril, dans le cadre de la Semaine du Succès de l'AFC Sistema et de l'URAP, qui s'est déroulée du 17 au 24 avril, 40 futurs médecins, psychologues, linguistes, philologues de l'URAP ont participé à l’atelier « Stress et méthodes pour y faire face », qui a été animé par Evgeny Lazarev, chef du département international du Groupe MEDSI. Il a parlé des types de stress et de la façon d'apprendre à écouter son corps et à rester en bonne santé.

Evgeny Lazarev a noté que les demandes de traitement antérieures à la clinique provenaient de personnes âgées de plus de 35 à 40 ans et que maintenant, il y a plus de demandes de jeunes.

«Dans 10 à 15 ans, vous dirigerez ce monde et, peut-être, vous le rendrez meilleur. Considérez-vous comme une sorte de société aujourd'hui. Chacun de vous est une petite ou moyenne entreprise. Tout le monde a une ressource principale qui ne peut pas être restituée - votre santé et votre corps. D'une part, c'est un actif liquide. En revanche, cette ressource ne rapporte pratiquement pas d'intérêt sur le dépôt. En même temps, il détermine votre comportement et où vous vous retrouverez demain», - Evgeny Lazarev, chef du département international du groupe MEDSI.

Il a expliqué les mécanismes de l'effet du stress sur la santé humaine. Dans la savane africaine, lorsqu'un troupeau d'antilopes paît, un lion peut les attaquer à tout moment. Mais les antilopes ne vivent pas sous un stress constant. Le lion est apparu - il y a du stress, il faut courir. Pas de lion - pas de stress. Mais les animaux n'ont qu'une pensée objective, et les humains ont aussi une pensée abstraite.

«Pour un être humain, tout est beaucoup plus compliqué. Il peut s'inventer le stress pour lui-même et vivre longtemps dans cette réaction stressante. Notre corps dans la tête crée une image de danger et déclenche les mêmes réactions qui sont inhérentes si vous ressentez la peur dans la réalité. Ces catégories comprennent non seulement une menace physique, mais aussi une hypothèque payée avec retard, des dettes de prêt, des inquiétudes concernant une éventuelle grossesse et d'autres qui déclenchent une réaction de stress assez forte.»

Il est important de développer des méthodes de travail avec le stress et d'interaction avec son corps chez les jeunes, lorsque des habitudes, des façons de percevoir et d'étudier l'information se développent. Le corps a besoin de soins constants: il a besoin d'être nourri régulièrement et correctement, d'observer un régime de sommeil et de repos, de charger le corps d'exercices et le cerveau de tâches intéressantes.

Le premier à utiliser le mot «stress» a été le pathologiste et endocrinologue canadien Hans Selye, mais le psychophysiologiste et physiologiste américain Walter Cannon a introduit le concept de «stress». Il a été le premier à suggérer une réaction de combat ou de fuite.

Il existe 3 types de stress:

  • Stress physique. Ce qui fait notre corps s’asapter (température, dommages physiques, manque de sommeil).
  • Stress émotionnel. Il peut être vécu par des personnes et des animaux - son lancement est associé à une charge émotionnelle (quand on nous a crié dessus).
  • Psychologique. Elle est provoquée par des expériences négatives, une évaluation négative du côté de la socété.

Ne confondez pas le stress avec le surmenage et la fatigue - ils peuvent être traités avec le repos. Si le corps est fatigué, il vaut mieux dormir, si vous êtes surmené, vous devez partir en vacances.


Un certain nombre de conditions affectent le déclenchement du stress:

  • Mouvement limité. Le stress survient lorsqu'une personne est placée dans un espace confiné ou lorsqu'il n'y a aucun moyen de se déplacer ou de voyager.
  • Conditions du temps limité. Nous nous trouvons dans une situation stressante lorsqu'une tâche urgente nous est confiée.
  • Violation des rythmes écologiques. Vous ressentirez du stress dû au manque de sommeil, à la faim et à un repos insuffisant.

Par conséquent, par exemple, après une conférence, il est conseillé de ne pas s'asseoir au téléphone, mais d'aller se promener et de prendre l'air. Si vous êtes limité dans le temps dans la mise en œuvre du projet, essayez de négocier et d'attribuer des horaires convenables.

Le pire problème est que le stress prend beaucoup d'énergie et conduit le corps à l'épuisement. Hans Selye a supposé que les forces ont des ressources limitées et arrivent progressivement à leur fin. Au fil du temps, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que les ressources peuvent être restaurées.

«Le corps laisse toujours entendre que vous avez un problème, cela ne fera tout simplement aucun mal. En raison du fait que nous sommes sous l'influence du bruit de l'information et que nous ne nous écoutons pas, nous contractons une maladie. Le stress lui-même n'est pas la cause de la maladie. Le stress conduit à l'épuisement du corps.»

Souvent, le corps humain ne peut pas contrôler les réponses au stress. Par exemple, lors d'un examen, le stress réduit la concentration de l'attention, c'est pourquoi il n'est pas question d'aucune sorte de créativité. Il y a une règle tacite: pour activer l'esprit masculin - vous pouvez crier, féminin – dire un compliment.

Evgeny Lazarev a conseillé aux étudiants qui se présenteront à un entretien avec les RH d'essayer le rôle d'un « éclaireur »: « Vous allez connaître les conditions du travail et vous mettre d'accord sur le coût de votre travail.»

Carrière
27 Sep
15 employés de l’Université de l’amitié des peuples de Russie ont reçu des prix du Ministère des sciences et de l’enseignement supérieur de la Fédération de Russie, de la RUDN et de l’Association " Universités globales"

Le recteur de la RUDN Oleg Yastrebov a remis les prix du Ministère des sciences et de l’enseignement supérieur de la Fédération de Russie, de l’Université de l’amitié des peuples de Russie et de l’Association «Universités globales».

Carrière
11 Aug
Le recteur de la RUDN Oleg Yastrébov a reçu le Certificat d’honneur du Président de la Fédération de Russie

Le directeur du Service fédéral russe de surveillence financière (Rosfinmonitoring), Yuri Chikhanchine a remis au recteur de la RUDN, Oleg Yastrebov, le Certificat d’honneur du Président de la Fédération de Russie.

Carrière
24 May
Aslan Abachidze, professeur des universités à la RUDN, est élu au Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU

Le professeur des universités Aslan Abachidze, président de la Chaire de droit international de l’Institut de droit de RUDN, a été élu pour la quatrième fois membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations unies au Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC) à New York le 13 avril 2022 pour la durée de quatre ans (2023-2026).