Bozhenko Konstantin Victorovitch
1971

diplômé de l'Université d'Etat de Voronej, Département de physique théorique, le mémoire a été fait à l’Institut de recyclage de pétrole et matières chimiques de l’Académie de la science de l’URSS sur la chimie quantique

1979

a soutenu sa thèse sur « Etude théorique des états de valence des atomes dans les molécules inorganiques Hartree – Fock-Rutan »

1990-1996

Chercheur, chercheur principal à l'Institut de physique chimique, Académie des sciences de Russie de N.N. Semenov

1996-2004

Chercheur principal, travailleur de l’Institut de physique biochimique de l’Académie des sciences de Russie de N.M. Emanuel

2000

a soutenu sa thèse de doctorat « Modèles quantum-chimiques dans l'étude de la structure électronique et la réactivité de petites molécules de valence insaturée d'éléments non-transitifs »

2004-aujourd’hui

Chercheur principal, travailleur de l’Institut de physique biochimique de l’Académie des sciences de Russie

2001-aujourd’hui

professeur du département de la Chimie physique et colloïde de l’Université RUDN

2005

a reçu le titre scientifique du professeur dans le département de la Chimie physique et colloïde de l’Université RUDN

A reçu le certificat d'honneur du Présidium de l’Académie des sciences de Russie

Membre du comité de rédaction de revue « Boutlerovskie soobcheniaya »

Enseignement

Il donne le cours général « Principes fondamentaux de la chimie quantique », des cours sur la chimie quantique et des cours spéciaux « Les problèmes actuels de la chimie moderne », « Chapitres favoris de la chimie quantique ».

Avec la participation de Konstantin Bozhenko on a commencé une coopération internationale active du département de la chimie physique et colloïde de l’Université RUDN et du Département de chimie et biochimie de l'université américaine de l'Utah sur la ligne de défense des thèses de maîtrise.

Science

On a proposé un modèle de prédiction des rapports de l'énergie d'activation dans les réactions de mise en œuvre dans le lien avec la participation des molécules de valence-insaturés sur la base des spectres de réactifs isolés. On a montré la possibilité de l’alignement ferromagnétique dans la phase particulière de carbone intermédiaire entre le graphite et le diamant. Pour la 1e fois on a fait une modélisation chimique quantique de polynitrens de hauts spins et on a développé des approches à l'analyse des paramètres magnétiques de ces systèmes. On a montré la possibilité de l'existence de doubles hélices dans les composés inorganiques. On a étudié les particularités de l'aromaticité du graphène. On a trouvé des structures inhabituelles des composes de bore-carbones, dont l'existence a été confirmée expérimentalement.

Les recherches du professeur les plus célèbres sur le développement de la théorie des ferroaimants organiques (conjointement avec l'e membre-correspondant de l’Académie des sciences de la Russie A.A. Ovchinnikov), trempe du dioxygène singlet (conjointement avec une équipe de l’académique I.I. Moiseev), la conception informatique des matériaux bifonctionnels (avec des académiciens S.M. Aldoshin et V.I. Minkin).

Le spécialiste dans le domaine de la chimie quantique non empirique. L’Auteur de plus de 220 publications scientifiques, qui sont dédiés à la recherche de matériaux ferromagnétiques organiques, les réactions chimiques élémentaires, le problème de la trempe du dioxygène singlet en présence de particules paramagnétiques, à la recherche de l'atmosphère de smog photochimique, ainsi que l'étude des oxydes de métaux transitifs et la modélisation informatique des interactions d'échange dans le sous-réseau magnétique des matériaux bifonctionnels.

Intérêts scientifiques

La chimie quantique non empirique et la mise en œuvre sur sa base de la conception informatique et des études de la structure des composés chimiques avec des paramètres prédéfinis pour la création de nouveaux matériaux tels que des matériaux ferromagnétiques organiques bifonctionnels ayant des propriétés ferromagnétiques et photochromiques. Le développement de la théorie de la réactivité des molécules de valence-insaturés. La réactivité des matériaux ferromagnétiques organiques, et en particulier la structure et les propriétés des oxydes de métaux de transition.