La spécificité d’une interprétation audiovisuelle à l’ordre du jour d’un séminaire interdépartemental sur l’apprentissage des langues modernes et la traduction
La spécificité d’une interprétation audiovisuelle à l’ordre du jour d’un séminaire interdépartemental sur l’apprentissage des langues modernes et la traduction
Le séminaire «Introduction à la didactique de l’interprétation audiovisuelle», organisé par le département des langues étrangères de l’Académie d’ingénierie de la RUDN, s’inscrit dans le cadre universitaire comme un événement régulier sous la direction de la Commission du Conseil scientifique de la RUDN pour la recherche dans le domaine des langues modernes et la traduction. Le séminaire fut animé par M. Kozoulyaev (Russie) A. et Tiine Holopaynen – Finlande, visioconférence).

Information:

Kozoulyaev Alexey Vladimirovitch - diplômé de l’Université linguistique d’état de Moscou ( MGLU), enseignant et traducteur ( anglais, français, espagnol). En 2006 il a fait sa formation à l’Académie de cinéma de Nez York, spécialité «Réalisateur, production série». Dès 2011 M. Kozouolyaev dirige l’Ecole de l’interprétation audiovisuelle «RusFilms», membre de l’Association de la recherche dans le domaine de l’interprétation audiovisuelle de l’Europe, membre de l’Association internationale de la recherche dans le domaine de l’enseignement, membre correspondant du Centre de la recherche dans le domaine de nouvelles méthodes de traduction et moyens de communication intercuolturelle de l’Université de Roehampton  (Grande Bretagne), enseignant de l’Université de Turku (Finlande), enseignant chez corporative  Blizzard Europe (France).

Tiina Holopaynen - professeure de l’Université de Turku, inteprète ( anglais, allemand, suédois). Depuis 1997 elle enseigne l’interprétation audiovisuelle  à la même université. Organise des séminaires et des conférences, anime des masterclasses en Finlande et en Russie. Mme Holopaynen a reçu le prix de l’Association des inteprètes  (2017).

Alexey Kozulyaev a parlé des «mythes» et des fausses impressions liées à l’inteprétation audiovisuelle qu’on considère souvent comme un type de l’interprétation simultanée et d’une traduction littéraire, tandis que ce n’est pas le cas et l’interprétation audiovisuelle a tout son droit d’être une activité professionnelle à part entière.

Au cours de la discussion des problèmes évoqués, il a été noté que la traduction audiovisuelle avait pour objet une œuvre de discours qui se distingue par la synthèse de divers canaux de transmission d'informations verbales et non verbales, notamment acoustiques et visuelles.

L'orateur a présenté sa vision des spécificités du discours audiovisuel, qui repose sur l'articulation phonétique, la prosodie, les caractéristiques grammaticales et lexico-sémantiques, l'organisation du discours des sujets de parole en général.

La méthode de formation des spécialistes dans le domaine de l’interprétation simultanée repose sur le modèle intégratif mis au point par Mme Nathalia Gavrilenko (RUDN), grand spécialiste dans le domaine de la didactique des langues et la traduction.

Mme Holopaynen a soutenu son collègue russe dans son discours et a souligné qu’on peut être dans l’interprétation audiovisuelle soit ayant fait une formation continue soit en étant inscrit à l’université dans le cadre du système LMD.

«L’étude des particularités propres à l’anglais et au français nous a permis de constater que l’interprète doit être capable non seulement de comprendre et d’interpréter le système linguistique mais aussi les transposer et savoir trouver les moyens de tout transmettre dans le texte traduit», - dit Tiina Holopaynen.

Tags: Coopération internationale
Recherche
16 Jul
La spécificité d’une interprétation audiovisuelle à l’ordre du jour d’un séminaire interdépartemental sur l’apprentissage des langues modernes et la traduction

Le séminaire «Introduction à la didactique de l’interprétation audiovisuelle», organisé par le département des langues étrangères de l’Académie d’ingénierie de la RUDN, s’inscrit dans le cadre universitaire comme un événement régulier sous la direction de la Commission du Conseil scientifique de la RUDN pour la recherche dans le domaine des langues modernes et la traduction. Le séminaire fut animé par M. Kozoulyaev (Russie) A. et Tiine Holopaynen – Finlande, visioconférence).