Les particularités de la traduction des textes juridiques : une diplômée de RUDN venue de Téhéran a partagé son expérience avec les étudiants de l’Institut de droit
Les particularités de la traduction des textes juridiques : une diplômée de RUDN venue de Téhéran a partagé son expérience avec les étudiants de l’Institut de droit
Comment faire pour bien gérer son temps et quelles sont les qualités prioritaires qui méritent d’être mises en avant chez un traducteur ou une traductrice qui travaille avec les textes juridiques- Néda Kamekh Hoch (Iran), diplômée de l’Institut de droit de l’Université RUDN a évoqué tous ces thèmes devant les étudiants.

Le 26 Mars 2019 Néda Hoch, diplômée du programme de master en « Traduction des textes juridiques » en anglais a rencontré les étudiants de l’Institut de droit.

La langue anglaise a toujours attiré Néda surtout dans le domaine juridique. La qualité de la traduction effectuée influe directement sur le respect des droits de l’homme dans ce domaine.

«Ce n’est pas toujours possible de trouver des équivalents dans les cultures juridiques d’un tel ou tel pays. Grace à l’étude des projets et des cas particuliers à rUDn j’ai appris à comparer les composantes sémantiques, les étapes des procès. Il est vrai qu’il faut aussi connaître la terminologie propre aux administrations différentes, car cela varie d’une organisation à l’autre. Il faut travailler avec un client à titre régulier car avec le temps on commence à connaître plus de détails. Toutes ces connaissances c’est la clé de la réussite, dans mon cas surtout »,- dit Néda Kamekh Hoch.

On a pu également aborder le thème de planning et de l’organisation des sources utiles pour un traducteur. Néda a souligné la nécessité d’étudier le texte sur le plan juridique bien avant de commencer à le traduire. Et puis il faut aussi penser au temps qu’on consacre à la rédaction du texte qui est déjà prêt.

«Ces rencontres sont très utiles. Cela permet de se faire l’idée du marché de travail dans ton domaine et mettre l’accent sur les compétences nécessaires. Ici à l’université nous avons toutes les possibilités de les mettre au point »,- remarque Daniil Volodin, étudiant en 1ère année, parcours « Traduction », Institut de droit.

Information:

Néda Kamekh (Iran, Téhéran) – diplômée, programme de master en anglais « Traduction des textes juridiques », spécialité « Linguistique », Institut de droit de l’Université RUDN  (2012-2014), depuis 2018 — doctorante, faculté des lettres de l’Université RUDN, enseignante ( traduction des textes juridiques et anglais langue étrangère) à l’Université de droit d’état de moscou Koutafin O.E. (MGUA).

La RUDN
15 Jan 2019
L’Université RUDN occupe la 117e position sur le classement “THE Emerging Economies University Rankings 2019”

L’Université russe de l’amitié des peuples améliore ses positions et avance de 183 point pour arriver 117e au classement TheEmerging Economies University Rankings 2019. L’avancée se poursuit dans les domaines suivants: “Enseignement”, “Citations”, “Internationalisation”.

Vie à l’URAP
01 Sep 2019
"Gardez vos ambitions qui vous permettront de rendre ce monde meilleur", - recteur de l’Université RUDN Vladimir Filippov

Vie à l’URAP
25 Oct 2019
Constantin Aиdullah-Zade, étudiant de RUDN -champion du monde de sumo

Сonstantin Abdullah-Zade, étudiant de première année de Master en éducation psychologique et pédagogique (Institut des langues étrangères), a remporté le championnat du monde de sumo dans la catégorie du poids jusqu'à 115 kg. Les compétitions ont eu lieu à Osaka (Japon).