L’Université RUDN choisit les meilleur.e.s étudiant.e.s de l’année 2020

L’Université RUDN choisit les meilleur.e.s étudiant.e.s de l’année 2020

Depuis 10 ans l’Université RUDN maintient la tradition de choisir les meilleur.e.s étudiant.e.s. Plus de 1OOO diplômé.e.s ont mérité ce stratut en toutes ces années. En 2020 150 jeunes spécialistes, dont médecins, agronomes, juristes, étudiants en écologie, informatique, linguistique et ingénierie issu.e.s de 24 pays ont eu cet honneur.

Le (la) meilleur.e. diplômé.e de l’année.

C’est en 2011 que la tradition de remise de la médaille de « Meilleur diplômé » fut introduite à RUDN pour faire le bonheur de 100 premiers jeunes spécialistes. En 10 ans  1184 diplômé.e.s furent nommé.e.s les meilleur.e.s. 

150 meilleur.e.s diplômé.e.s 2020 – médecins, agronomes, juristes, spécialistes en écologie, informatique, linguistique et ingénierie sont issu.e.s de 24 pays. Un très bon rendement académique, une vie sociale bien active, les victoires et les performances diverses dans plusieurs domaines- c’est ce qui les unit.

150 meilleurs diplômé.e.s représentent les pays suivants: Albanie, Arménie, Azerbaidjan, Biélorussie, Vietnam, Géorgie, République dominicaine, Cambodge, Kazakhstan, Kirghizstan, Macédoine, Moldavie, Russie, Roumanie, Rwanda, Syrie, Soudan, Tadjikistan, Ukraine, Ouzbékistan, Tchad, Sri-Lanka, Equateur, Ethiopie.

«RUDN pour moi c’est les nuits blanches passées à piocher la géométrie descriptive et la résistance des matériaux, c’est les premières épreuves et les premiers examens. C’est ma voix qui tremblait lors des premières soutenances des travaux. Parfois c’était dur et je voulais tout abandonner. Mais nos professeurs ont toujours été là pour nous inspirer et nous ont appris la confiance en soi »

Vlada Bassova
Académie d’ingénierie, étudiante en exploitation des machines techniques et des transports (2020)

«J’ai passé les meilleures années de ma vie ici à RUDN. Une belle équipe, de bons instructeurs. Cela ne s’oublie jamais et reste gravé dans le coeur. Le premier temps c’était un peu dur, il y avait la barrière de la langue, l’adaptation sociale. Mais grâce aux professeurs, au décanat, mes amis et moi ont pris le bon rythme et le résultat n’a pas tardé. C’est ici que je me suis senti adulte et indépendant. Comme il disait Michael Skopil : « Ne te rends jamais et tu gagneras là où les autres perdent leur jeu»

Abdoulay Mahammat Abdoulay (Tchad)
Faculté des sciences humaines et sociales, «Histoire» (2020)

«Moi je garde surtout le souvenir de la participation au colloque à l’Université Aristote  «Organic Farming». J’avais peur d’intervenir en anglais dans un pays étranger mais finalement j’ai su me surpasser et j’ai parlé des possibilité d’utilisation des données qui permettent une évaluation des terres agricoles à distance. Cela reste inoubliable. C’est fascinant mais cela ne doit pas faire peur. Et c’est grâce à RUDN que j’ai pu ressentir tout cela»

Olga Boyarkina
Institut d’agriculture et technologie, « Sciences de la terre et cadastres », (2020)

«On réussit quand on arrive à construire sa vie selon ses propres repères et ses propres règles et rester en harmonie avec les autres. Alors c’est beaucoup plus facile de se donner des objectifs, des tâches à accomplir et se discipliner. C’est pour cela qu’on doit pas oublier de rester humains avant tout dans cette course qui nous permet de réussir. Le reste va venir»

 

 

Nadejda Litvinova
Faculté des lettres, « Publicité et relations publiques» (2020)

Les diplômé.e.s jubilaires

Une autre tradition qui se maintient à RUDN c’est de distinguer les diplômé.e.s de l’année jubilaire. Lors de la remise des diplômes une médaille et une plaquette leur sont attribuées. En 2006 le diplômé № 50 000 c’est José Atienciya, équatorien. Il a fait ses études à l’Académie d’ingénierie, spécialité « Automatisation en entreprise ». En  2018 il y a eu le diplômé № 100 000 – Battaray Khari du Népal, qui a terminé ses études de médecine à l’Institut de médecine avec un rendement excellent. Selon Battaray le niveau d’approvisionnement en technologies dans le domaine de médecine en Russie est bien élevé. Le système de prévention des maladies et de leur traitement est bien développé aussi. Il voudrait enrichir son expérience en Russie et introduire le système d’examen médical dans son pays.

Des centaines de diplômé.e.s à destination des pays

En 2020 l’Université RUDN a introduit une autre tradition- distinguer chaque centième étudiant.e par pays. Voici les 6 premiers «diplômé.e.s jubiolaires»:

  • Adu Kpangni Yves Berengé – diplômé № 500 de la Côte d’Ivoire: Faculté des sciences physiques, mathématiques et naturelles.  «Informatique fondamentale et technologies d’information»
  • Kamina Kérimova – diplômée № 400 de l’Azerbaidjan: Institut de médecine, «Stomatologie», 
  • Lo Pa Pan – diplômé  № 400 du Vietnam: Institut de droit, «Jurisprudence»,
  • Maria Koutovaya – diplômée № 400 de l’Ukraine: Institut de droit, «Jurisprudence»,
  • Mekhrob Nossirov – diplômé №400 du Tadjikistan: Institut de droit, «Jurisprudence», 
  • Pradkhan Bimal – diplômé № 600 du Népal: Faculté des sciences physiques, mathématiques et naturelles, «Physique». 

«Chacun son chemin, peu importe où vous êtes ni ce que vous faîtes, il faut oser faire ce que vous voulez faire, réaliser vos rêves! Soyez forts et confiants ! En 4 ans passés à RUDN j’ai beaucoup découvert. L’Université change constamment. Quand je suis arrivé ici la première fois, comme si c’était une autre université. Avec le temps tout s’améliore. Je conseille à mes compatriotes de devenir membre de cette grande famille et moi-même je compte continuer mes études ici à l’Institut de droit et approfondir mon niveau et mes compétences en droit pénal», - dit Lo Pa Pan, diplômé № 400 du Vietnam.

Les meilleur.e.s dans l’histoire de l’université

La plupart de ceux et celles qui ont jamais été nommé.e.s meilleur.e.s étudiant.e.s de RUDN sont devenus de grands spécialistes dans leurs domaines, ont été nommé.e.s pour des postes importants et continuent à gagner des concours panrusses:

  • Eléna Kavérina (Institut de médecine, 2011)  – chef du département médecine et pharmacie « Pharmbitkhim» et lauréate du concours «Les leaders de Russie» 2020.
  • Titsa Lubitsa de la Serbie (Académie d’ingénierie, 2016, Serbie) – spécialiste pilote chez « VelesStroy », construction et bâtiment.
  • Mikhail Zastojen (Institut de médecine, 2014) – chef du département dans un centre de recherche scientifique et pratique de narcologie de Moscou.
  • Mariam Akhmadova (Institut de droit, 2013) – Chef-lieu de surveillance du Gouvernement de Moscou.
Alumni
27 Jul 2020
Les diplômé.e.s de la RUDN reçoivent les lettres de remerciement de la part du Ministère de l’Education

9 diplômé.e.s de la RUDN ont reçu les lettres de remerciement de la part du Ministre de la science et de l’enseignement supérieur de la Fédération de Russie. M. Oleg Yastrébov, recteur de l’Université RUDN a remis les lettres aux étudiant.e.s en les remerciant d’avoir été très actif.ve.s que ce soit dans le domaine scientifique, pendant les cours ou dans la vie étudiante.

Alumni
15 Jun 2020
Bon courage, cher.e.s diplômé.e.s 2020! Les horaires des soirées de fin d’études

Cette année les soirées de fin d’études à RUDN se dérouleront " en ligne ". Les diplômé.e.s de la faculté de génie, lettres, droit, économie, écologie, agriculture vont se croiser dans l’espace virtuel.

Alumni
22 Jul 2019
«RUDN symbolise les possibilités pour nous. Chaque jour elle nous permet de faire encore un pas et avancer vers nos buts et nos rêves»,- Bodsouren Chimedtseai, diplômée de la RUDN

Etudiante, bénévole, membre de stoyotryad, militante… Bodsouren Chimedtseai, étudiante de la faculté d’économie de la RUDN, ressortissante de la Mongolie, acquiert le titre de la « Meilleure diplômée 2019 ». Bodsouren a accepté de nous parler de la langue russe, de l’amitié des peuples et de son secret de la réussite dans l’activité d’une étudiante et d’une militante.