Un rêve pour deux, c'est de voyager

Un rêve pour deux, c'est de voyager

Mikhail et Alexandra se sont rencontrés en première année lors d’une conférence de philosophie. En 6 ans à la RUDN, ils ont maîtrisé avec excellence l’ensemble du programme «Relations internationales» et ont noué des relations personnelles. Maintenant, c’est la famille Tchernyaev. Le 1er décembre, cette famille aura deux fois plus de chances de gagner une voiture à l’occasion de la remise des prix au Rassemblement de bons élèves de la RUDN.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans les études excellentes ?

Faites en sorte que l’allocation de temps soit correcte. Les objectifs que nous nous fixons doivent toujours faire l’objet d’une attention particulière. Mais il y a aussi des hobbies, des intérêts, vous voulez être à l’heure et être encore en harmonie avec vous-même. Il est également important d’apprécier ce que vous faites, qu’il s’agisse d’études, d’activités scientifiques, de travail. Toutes les difficultés sont alors résolues facilement et rapidement.

Quelle est votre matière préférée ? Pourquoi ?

Alexandra : J’aime les sujets liés à la sécurité internationale, au développement international et ceux qui ont une orientation pratique et une signification sociale pour l’individu, l’Etat, le système international.

Mikhail : J’ai toujours aimé les sujets liés à l’histoire, que ce soit l’histoire des relations internationales, l’histoire de la politique étrangère de l’Etat ou l’histoire de la culture mondiale. Il a toujours été intéressant, en étudiant les événements des années passées, de trouver des parallèles avec l’actualité. Dans l’histoire, vous pouvez trouver des réponses à de nombreuses questions d’actualité. L’essentiel est d’utiliser correctement les connaissances acquises.

De quoi vous inspirez-vous ?

Mikhail : Je suis inspiré par le repos actif, le sport, les voyages. J’aime beaucoup la cinématographie, pour moi elle est à côté de telles incarnations de l’art comme la poésie ou la peinture. De la même manière, vous devez être capable de le comprendre, non pas pour absorber le superflu, mais pour apprendre par vous-même ce qui est utile et moral, ce que l’on peut sans risque appeler une leçon de vie.

Alexandra : Je suis inspirée par de nouvelles idées intéressantes, des projets, des passe-temps, l’apprentissage des langues, la lecture de livres. Récemment, j’ai commencé à jouer du ukulélé, et j’apprends aussi une nouvelle langue — l’espagnol. C’est un vieux rêve que j’ai fait. Cela décharge bien après une dure journée. J’aime passer du temps à l’extérieur, marcher et voyager.

Parlez-moi de l’homme que vous admirez ? C’est probablement une sorte de personne célèbre.

Alexandra : Je vois certaines qualités dans le processus de communication avec les gens que je peux être proche en esprit, et j’essaie de m’améliorer. Je suis également inspiré par les réalisations d’autres personnes, souvent des amis proches, cela me rend heureux et me met au diapason de la réussite.

Mikhail : J’essaie de respecter mes parents, de tirer le meilleur de la communication avec ma famille et mes amis. Je suis d’accord pour dire que je ne veux pas isoler quelqu’un en particulier, et cela ne fonctionnera pas. Il y a beaucoup de gens autour de moi qui ont quelque chose à apprendre d’eux.

Si on vous accordait un jour supplémentaire dans la semaine, à quoi le dépenseriez-vous ?

Alexandra : famille, sports, loisirs, promenades en plein air. Il manque toujours. Les études, les activités scientifiques, le travail prennent du temps, parfois même le week-end. Ce serait bien si j’avais un autre jour de la semaine, mais je le ferais en me déchargeant.

Mikhail : La plupart du temps est vraiment consacré au travail et aux études, donc je passerais certainement une journée supplémentaire si un tel miracle se produisait, à la communication avec ma famille, au sport, aux loisirs. En d’autres termes, j’aurais choisi toutes les choses pour lesquelles, malheureusement, il n’y a souvent pas assez de temps.

Quel est votre endroit préféré dans la RUDN ?

Mikhail : Même maintenant, quand nous ne visitons pas si souvent l’université pour les études, nous venons des fois ici pour nous promener, c’est agréable d’être ici. J’aime beaucoup l’espace de travail dans le bâtiment principal. J’ai vu cet endroit pour la première fois lorsque j’ai participé au Modèle de la Société des Nations.

Alexandra : La cité étudiante de la RUDN en général a une atmosphère incroyable. Lorsque je suis venu m’inscrire, j’ai fait le tour du territoire et j’ai vu de nombreux étudiants de différents pays jouer au football. J’aime beaucoup la place avec les fontaines du bâtiment principal, le stade, le café. L’événement Planète Sud-Ouest me fait une énorme impression chaque année — faire connaissance avec tant de traditions, de cultures, de valeurs, je pense que c’est possible seulement ici.

Si vous faites des études de troisième cycle, quel département et pourquoi ?

Nous voulons poursuivre nos études de troisième cycle — c’est une nouvelle étape intéressante dans notre développement et notre formation. Et nous voudrions lier cette étape au département de théorie et d’histoire des relations internationales, où nous étudions dès la première année.

Vous avez un rêve pour deux ?

Nous aimons tous les deux voyager. Nous voulons découvrir autant de nouveaux pays, cultures et traditions que possible.

Daria Maratkanova parlait.

La RUDN
05 Mar
L'URAP a de nouveaux succès dans le domaine des langues modernes, du droit, de l’industire pétrolière et gazière, de l'informatique ... L'Université a renforcé ses positions dans 11 classements QS

L’agence de cotation QS a présenté les classements QS WUR by Subject 2021 — listes des meilleures uiniversités mondiales par matière. L’URAP a démontré la croissance rapide dans les matières: «Langues modernes», «Linguistique», «Mathématiques», «Economie et économétrie» et «Chimie» et elle est devenue pour la première fois parmi l’une des meilleures au monde dans les domaines «Industrie pétrolière et gazière», «Droit», «Commerce et gestion», «Informatique».

La RUDN
11 Jan
Université russe de l'Amitié des Peuples (URAP) fait partie du Top 50 du classement des universités QS University Rankings: Emerging Europe & Central Asia 2021

L’Université RUDN est à la 43ème place du classement des universités QS: Europe émergente et Asie centrale 2021. L’Université de l’amitié des peuples de Russie a obtenu les meilleurs résultats dans les catégories suivantes: la proportion d’étudiants étrangers, le ratio professeurs et étudiants, les relations scientifiques internationales et la réputation parmi les employeurs.

La RUDN
07 Dec 2020
"Il y a peu de bons neurochirurgiens dans le monde. Il y en a cinq ou sept au Ghana. Je veux être l'un d'entre eux", Michel Mavunho Kpevou, diplômé d’excellence de l'école de médecine de la RUDN...

Michel Mavunho Kpevou du Ghana ne reçoit que de meilleures notes depuis 5 ans. Nous avons parlé à Michel de l’adaptation à Moscou, de la mission du médecin et de la force de l’esprit à la veille du Rassemblement de meilleurs élèves de la RUDN.