Russie-Europe: langues et culture (avec l'Université de Bordeaux Michel de Montaigne)
Russie-Europe: langues et culture (avec l'Université de Bordeaux Michel de Montaigne)
Niveau de formation:
Maitrise
Training period :
2 ans
Langue de la formation :
Russian / French
La personne de contact
Assistante du département de linguistique générale et russe
Le coût de l'éducation
It is shown that the cost of tuition for one year
Pour la Russie et les citoyens de la CEI
160000

Pour les citoyens des pays lointains
3500

Sur le métier

La philologie est la science du langage, de la culture d'un peuple (reflétée dans le langage et la créativité littéraire).

C’est dans ce domaine que le programme « Russie-Europe » est à l’étude, ce qui est unique, non seulement parce qu’après sa graduation, les étudiants reçoivent les diplômes de deux universités à la fois, mais aussi parce qu’une grande variété de disciplines humanitaires y sont enseignées: la sociolinguistique, la situation géopolitique en Europe. La Russie et la CEI, la théorie de la communication interculturelle, la linguistique créative. Les connaissances dans tous ces domaines font des diplômés des spécialistes uniques. Aujourd'hui, le programme « Russie-Europe » est particulièrement pertinent car, dans le contexte du développement des contacts internationaux dans de différents domaines de la vie, des spécialistes compétents et expérimentés possédant une connaissance approfondie des langues étrangères et une compréhension des autres cultures sont nécessaires.

Processus éducatif

Le programme comprend la formation d'étudiants russes et français dans des groupes mixtes de deux pays: la Russie et la France.

Au cours des premier et deuxième semestres du programme de maîtrise, les étudiants étudient à l'Université de Bordeaux Montaigne (en français) et reçoivent des connaissances dans des domaines tels que la théorie et la pratique de la traduction du russe vers le français, l'histoire de la pensée philosophique européenne, la relation entre les arts littéraires, théâtraux et cinématographiques. Les étudiants russes peuvent suivre un cours supplémentaire de français. Une fois par mois, les étudiants suivent des cours à Toulouse, dans la ville de Bordeaux, où les conférenciers de l'Université Toulouse II Le Mirai écoutent. Cela leur permet d’avoir une vision élargie du processus éducatif en Europe, de se familiariser avec de nouvelles méthodes d’enseignement, d’utiliser les fonds de bibliothèque de deux universités françaises à la fois et de visiter simultanément la belle région du sud-ouest de la France.

Les troisième et quatrième semestres des étudiants étudient à l’Université RUDN. Ils suivent des cours sur la théorie linguistique, les bases de la stylistique, se familiarisent avec la linguistique créative et approfondissent les problèmes de la communication interculturelle. De plus, ils constituent une pratique scientifique et pédagogique et rédigent le travail de qualification du master. La thèse de maîtrise est rédigée par l'étudiant dans sa langue maternelle et l'abrégé est rédigé dans la deuxième langue d'enseignement. Sa défense se déroule en présence d'une commission mixte composée de représentants de l’Université RUDN et de Bordeaux Montaigne.

Pratique

Les étudiants effectuent des travaux pratiques en tant que professeur de langues et littérature et chercheurs dans les deux universités.

Carrière

La possibilité d'obtenir deux diplômes à la fois en philologie et en études slaves ouvre de grandes perspectives professionnelles aux étudiants: ceux-ci peuvent poursuivre leurs études ou trouver du travail en Russie et en France. Pendant les deux années du programme « Russie-Europe », les étudiants maîtrisent les techniques de traduction du russe vers le français et inversement, analysent des textes littéraires et philosophiques, deviennent de bons spécialistes de la communication interculturelle et acquièrent une expérience pédagogique.

Parmi les diplômés du programme, il y a ceux qui travaillent actuellement comme enseignants à l’Université RUDN et à Université de Bordeaux Montaigne, coopèrent avec le centre culturel russe en France et le centre culturel français en Russie, travaillent dans des laboratoires scientifiques internationaux, tournent également des films de création et exposent leurs photographies à Bordeaux et à Moscou.